Pour nous contacter

Festival Violoncelle Beauvais

Espace Pré Martinet

17 rue du Pré Martinet

60000 Beauvais

 

Téléphone : 03 44 22 46 04 ou

09 67 59 46 04

courriel : contact

Festival 2017

du 12 mai au 21 mai 2017

Adhérer à l'association

Bulletin à télécharger ici

Recevoir gratuitement notre newsletter

Réservations

03 44 22 46 04

09 67 59 46 04

Achat billets

Recommandez cette page sur :

Compositeurs des créations contemporaines

Christian DACHEZ

Du chaos à la lumière 

 

La musique de Christian Dachez sous-tend l'idée du voyage, d'une quête qu'il mène obstinément, quête spirituelle par laquelle la musique acquiert sa force et sa puissance expressive.

Il suffit d'écouter ses quatorze Préludes pour piano intitulés Chiffres variés pour en mesurer l'impact émotionnel; bien souvent relié au texte, explicite ou non, le discours musical chez Dachez revendique son imprégnation poétique (qu'il trouve dans la nature ou chez les poètes comme Rimbaud, Gérard de Nerval, Hölderlin…) et se nourrit de questionnements intérieurs souvent traduits par l'obsession d'un geste ressassé (Chaos I pour piano) et une manière litanique de penser le mouvement (Oratio pour mezzo-soprano et piano); car sa musique n'est rien moins que statique; l'énergie sourd, empruntant des trajectoires sinueuses mais toujours ascensionnelles (Ways away pour violoncelle) pour gagner des registres clairs et tendre vers cette intensité luminescente qu'atteint la clarinette dans De Cendres et d'Encre : à ces titres sombres semblant absorber l'inquiétude qui habite cette personnalité singulière répondent en effet l'aspiration solaire et positive d'Archipel (à jouer comme un soleil précise le compositeur) et l'envol cosmique de partitions comme Par delà, Afin de rendre visible les étoiles ou L'arbre sur la lune. 

 

Constituant aujourd'hui un corpus de quelque soixante numéros, du soliste au grand orchestre, l'œuvre de Christian Dachez scrute intensément et sans fléchir ces "ciels de jardins blancs", creusant dans l'univers sonore un sillon personnel et profond. Michèle Tosi  Son prochain enregistrement chez Polymnie paraîtra en mars 2014, concerto de cor "Méandres, animés" par Michel Coquart et le Nouvel Orchestre de Chambre de Rouen ainsi que la création du concerto d'accordéon par Fanny Vicens.

 

dachez-compositeur.com 

Olivier MASSOT

Olivier Massot est né en Belgique. Il est basson solo à l'Orchestre National de Lyon et compositeur. 

 

Il effectue ses études musicales de basson au Conservatoire Royal de Bruxelles et au Koninkijk Conservatorium Den-Haag (Pays-Bas), pour le basson baroque.   Il est motivé très jeune à composer, inspiré par d'autres univers musicaux, tel que celui de Frank Zappa, maître en la matière des fusions de genres.   Compositeur autodidacte, sa rencontre avec le compositeur Philippe Boesmans est déterminante dans son orientation esthétique. 

 

Il a interrompu pendant quinze ans la composition pour se consacrer au développement de sa carrière d'interprète.

Il a écrit notamment un quintette à vent pour l'Opéra National de Belgique, une pièce d'ensemble pour la fondation SPES à Bruxelles dont il reçoit une bourse, différentes pièces pour le Conservatoire National Supérieur de Lyon, un quatuor à cordes avec le cinéaste Fabrice Lauterjung et le quatuor Johannes, pour le Musée des Confluences de Lyon, un spectacle dansé avec la chorégraphe Carla Frison, une pièce pour Agnès Clément jouant la harpe et le basson, avec images, pour le Festival des Muséiques de Bâle… 

 

Il associe volontiers acoustique, électronique et images. Des instruments inattendus se retrouvent dans ses musiques, comme le mridangam, l'accordéon, la sacqueboute,... Son univers sonore est plutôt teinté de résonances et de consonances, entre onirique et ludique, virtuosement toujours compatible avec les interprètes...  

 

En ce moment, il écrit une musique sur le film muet de Marcel L'Herbier, L'Argent (1928, 2h40') pour le Caput Ensemble de Reykjavik, en Islande dont la création en ciné-concert aura lieu en automne 2014. Il a un autre projet en chantier avec l'auteur de bande dessinée belge, François Schuiten. 

 

Certaines pièces sont disponible sur le site; Dailymotion à "olimassot".

 

A propos du projet avec Christophe Tessier et Emmanuelle Bertand : "Christophe est un ami de très longue date avec qui j'ai partagé beaucoup d'émotions musicales. Après son accident vasculaire cérébral, j'ai de suite imaginé lui écrire une pièce sur mesure.

C'est ainsi qu'est né ce projet avec la complicité du violoncelle d'Emmanuelle Bertrand et du festival de violoncelle de Beauvais. Cette pièce se nomme "Reviens" avec en sous-titre,"pour deux mains gauches et un archet", d'une durée d'environ 14'."

Jacques PETIT

Jacques PETIT est né en 1946. Il a accompli ses études d’écriture au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Premiers prix d’Harmonie, Contrepoint, Fugue, Composition) où il a été l’élève entre autres de Messiaen « Jacques Petit est un des meilleurs compositeurs français de sa génération (…) et j’ai apprécié tout particulièrement ses Variations pour orchestre d’après les Exercices de style de Raymond Queneau.

 

Cette œuvre est remarquable pour sa fantaisie musicale et orchestrale, sa science des timbres et de la construction, et son style est un mélange très original d’humour et de poésie » disait de lui le maître. Jacques Petit se prête depuis, avec ces mêmes qualités, au jeu de la création pédagogique. 

 

Il dirige l’Orchestre du Grand Turc depuis 1978.


Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Association pour le rayonnement du violoncelle